Actualité Strasbourg

La machine à construire a fini son rodage

L’alternance politique de 2008 a donné le signal d’une accélération et d’une intensification des programmes strasbourgeois de rénovation urbaine. Des avenants à signer avant la fin 2010 officialiseront la révision à la hausse des deux programmes engagés avant 2008 au sud de la ville : 260 millions d’euros d’investissements publics au lieu de 242 millions au Neuhof, 191,7 millions au lieu de 187 millions à la Meinau.

Les nouveaux élus revendiquent également l’infléchissement du programme contractualisé le 15 décembre 2009 à Hautepierre : « Tout en ouvrant davantage le quartier sur l’extérieur, nous sommes parvenus à convaincre l’Anru de conserver la structure en mails, à laquelle les habitants se sont attachés », se réjouit Serge Oelher, l’adjoint de ce quartier de l’ouest strasbourgeois.
L’accélération en cours s’appuie sur la réorganisation incarnée par Philippe Bies : pour la première fois, le vice-président de la communauté urbaine chargé du logement détient la présidence d’Habitation Moderne et de CUS Habitat, les deux poids lourds de l’habitat social strasbourgeois avec près de 30 000 unités d’habitation.

Logiciel de suivi

Dans les services communautaires, cinq directeurs de projets chapeautent les PRU – dont une opération isolée à Cronenbourg et un programme dans la commune périphérique de Lingolsheim. La coordination des maîtres d’ouvrage repose sur la mission de pilotage de trois ans, confiée en février 2009 à Algoe Consultants : « Un vrai travail d’équipe nous permet d’assumer notre rôle de facilitateur et d’accélérateur », commente Philippe Schutz, directeur « Territoire et métropole » chez Algoe.
Au cœur du dispositif avec 43 % des opérations des PRU, soit 325 millions d’euros d’investissements, CUS Habitat a créé une cellule de sept personnes dédiées. Un logiciel spécifique baptisé Prem Vision supervise la machine à construire. CUS Habitat compte sur la diversification des acteurs, soit par des cessions à d’autres bailleurs, soit par la mise à disposition de terrains aux promoteurs privés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X