Dossier 5 Éclairage

La lumière, cet instrument au service de l’architecture

Mots clés : Architecture - Manifestations culturelles - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Les salles de concerts constituent, la plupart du temps, des lieux signifiants du point de vue architectural. La lumière y joue un rôle important : elle met en scène les volumes, crée des ambiances adaptées et assure le confort du public, mais également des musiciens.

Il ne faut pas confondre l’éclairage scénique avec l’éclairage de la salle proprement dite. Dans le premier cas, les projecteurs sont installés sur un gril, constitué de structures métalliques au plafond qui permettent de fixer les appareils ou autres accessoires scéniques devant être placés en hauteur. Dans le second cas, la salle est mise en lumière, pour que le public bénéficie d’un éclairage confortable et adapté aux différents moments du spectacle et mettre en valeur les détails architecturaux.

La norme de référence NF EN 12464 indique trois exigences : des éclairements au niveau du sol de 200 lux, un UGR (Unified Glare Rating, à savoir un taux d’éblouissement unifié) de 22 et un indice de rendu des couleurs de 80. Si elle n’apporte pas davantage de précisions, c’est pour laisser aux concepteurs leur libre arbitre et, surtout, leur permettre de créer l’ambiance lumineuse appropriée. Selon Rémy Cimadevilla, concepteur lumière associé de l’agence 8’18’’, leur rôle consiste à « implanter la lumière où cela fait sens, en associant le beau et l’utile », ainsi qu’à obtenir...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 341 du 13/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X