Dossier Énergie

La longue route vers l’autonomie

Mots clés : ERP sans hébergement - Établissements de soins - Hôtels et pensions de famille - Réseau routier

Souvent situés en pleine nature, parfois dans des lieux reculés, les villages de vacances servent de laboratoires pour une gestion vertueuse des ressources, eau et énergie, dans l’optique d’une plus grande autonomie.

Les complexes touristiques les plus avancés en termes d’autonomie énergétique sont les sites les plus excentrés, par exemple, ceux situés en haute montagne, comme le refuge du col de Sarenne, qui est Bepos, ou celui du col du Palet, équipé depuis juin 2015 d’une pile à combustible, ou ceux situés sur les îles, comme le complexe hôtelier de luxe The Brando, sur l’atoll polynésien de Tetiaora. Concernant les grands groupes, leur politique sur le sujet est plus ou moins volontariste. Au sein de Pierre & Vacances-Center Parcs, les Center Parcs, ainsi que le futur projet de Villages Nature Paris, sont les fers de lance de leur stratégie verte. Le Club Med, quant à lui, revendique une politique globale ambitieuse de longue date et environ un quart de ses villages possèdent des installations solaires. Dès 1978, le vacancier avait installé un très grand champ solaire photovoltaïque au village des Boucaniers, en Martinique. Depuis des décennies, les eaux usées sont épurées et récupérées pour l’arrosage. « Ces pratiques anciennes sont davantage organisées depuis dix ans, mais ce n’est toujours pas systématique,...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 352 du 24/06/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X