Enjeux Open data

La loi République numérique en questions

Alors que la loi pour une République numérique vient d’entrer en vigueur, Frédéric Lévy, juriste au cabinet DS Avocats, a pointé lors du Simi les questions que pose déjà le texte. En particulier l’article 24, qui oblige l’administration fiscale à rendre publiques les informations foncières, préalablement anonymisées. Comment garantir et sécuriser cet anonymat ?

Quel motif invoquer pour y avoir accès ? Qui peut être considéré comme un « professionnel de l’immobilier » ? Quid du préjudice en cas de faute commise dans la délivrance des données ?

« Il faudra répondre à ces questions, a-t-il insisté. Sinon, les administrations craindront de libérer ces données et tout le dispositif sera un échec. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X