Régions MONTPELLIER

La ligne 5 du tramway entre en centre-ville

Mots clés : Transport collectif urbain

L’agglomération de Montpellier mettra en chantier fin avril le premier tronçon de la ligne 5 de tramway, situé dans le cœur de Montpellier. La réalisation de cette section de 1,2 km, entre la place de l’Observatoire et la place Albert-1 er , permettra de boucler la ligne 4, qui ceinture le centre-ville. Sa mise en service est annoncée pour avril 2016, vingt mois avant le reste de la ligne 5. Intervenant dans un secteur riche en éléments patrimoniaux, l’équipe de maîtrise d’œuvre a cherché à inscrire avec douceur les aménagements liés à la réalisation de la ligne. « Nous avons travaillé avec une certaine humilité, explique Antoine Garcia-Diaz, architecte. Nous avons voulu donner à cet ensemble beaucoup de cohérence. »

Site classé du Peyrou

Une partie des revêtements sera réalisée en pierre. Les marquises de certaines stations seront agrafées aux façades pour libérer le sol. Un travail de mise en lumière doit valoriser le patrimoine et révéler les façades de certains bâtiments. Face au site classé du Peyrou, la ligne se glissera en partie basse sur le boulevard Vialleton. La station Peyrou sera reliée à la rue Foch par un escalier et deux ascenseurs vitrés insérés dans l’épaisseur de la terrasse du palais de justice.
Le coût de cette section est estimé à 40 millions d’euros. Le lot infrastructures, pour lequel cinq candidats sont en lice, mobilisera la moitié de l’enveloppe. Le marché sera attribué en juin.
Les consultations pour les quatre autres tronçons de la ligne 5 seront lancées fin 2014. La ligne 5 totalisera 15,7 km et traversera cinq communes (Lavérune, Saint-Jean-de-Védas, Montpellier, Montferrier-sur-Lez et Clapiers). Elle devrait entrer en service fin 2017. Coût : 350 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Montpellier Agglomération ; mandataire : TaM (Transports de l’agglomération de Montpellier). Maîtrise d’œuvre : Egis, Atelier Ville et Paysages, cabinet Antoine Garcia-Diaz, Ingérop.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X