Territoires Lyon

La Grande Halle de Gerland convertie en bureaux

En partenariat avec la Métropole et la Ville de Lyon, Gecina entreprend la reconversion d’un parc d’activités industrielles et commerciales en programme mixte. Sur près de 3 hectares, il développera 33 350 m2 d’activités tertiaires, 1 500 m2 de commerces, 300 logements neufs, une crèche privée et des équipements publics. Témoin du passé industriel du site, une ancienne halle a été conservée et sera entièrement réhabilitée pour développer 21 000 m2 de bureaux qui accueilleront, au printemps 2017, les équipes d’EDF Septen, aujourd’hui basées à Villeurbanne.

« L’ensemble fonctionne sur le modèle du campus. Le projet développe une composition de corps de bâtiments, fractionnée horizontalement et verticalement par des failles », souligne l’agence Reichen et Robert chargée de ce projet avec D3 architectes. Conservée dans son volume d’origine, cette ancienne halle de stockage entièrement remise en l’état (pierre dorée, serrureries, fermes en bois…) abritera le restaurant d’entreprise et un patio végétalisé. De part et d’autre de la grande halle, deux bâtiments neufs dédiés aux bureaux se développeront sur six niveaux. Un système de passerelles reliera l’ensemble.

Plus performant que la RT 2012.

Réalisé en infrastructure, le parking sur deux niveaux a nécessité des travaux préparatoires importants, réalisés par l’entreprise GTS. Les équipes ont dû mettre en œuvre différentes techniques pour réaliser les soutènements et l’enceinte étanche du projet : palplanches à l’intérieur de la halle, bouchon injecté par vibrofonçage et micropieux. « Il a fallu réaliser 1 000 forages d’injections à 8 mètres de profondeur », souligne le responsable du chantier.

Cet ensemble, qui vise une certification NF Bâtiments tertiaires niveau « excellent » et Breeam Very Good, affichera des chiffres de performance énergétique inférieurs de 25 % à ceux de la RT 2012 grâce à sa façade performante, à une production énergétique assurée par trois thermo-frigo-pompes ainsi qu’à 30 m2 de panneaux solaires pour la production de l’eau chaude sanitaire. Les eaux de pluie seront stockées et réutilisées pour l’alimentation des sanitaires. Un bassin de rétention enterré de 230 m3 sera également installé pour permettre une infiltration à débit limité dans un espace de pleine terre.  

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X