Architecture Technique Automatisme

La gestion du bâtiment à l’ère du numérique

Dans un contexte changeant, les constructeurs d’automates testent de nouvelles stratégies.

A l’instar de toute l’industrie, le secteur de la gestion technique du bâtiment (GTB) connaît une période d’évolutions majeures. Les constructeurs doivent notamment s’adapter à l’intérêt croissant de la société pour l’énergie, à l’orientation plus prononcée de l’économie vers les services, ou bien encore aux dernières avancées des technologies de l’information et de la télécommunication. Depuis deux ans, chacun met en place de nouvelles offres avec l’ambition de tirer parti des remous de notre temps. Dans cette course à l’innovation, les grands groupes internationaux ont choisi d’exploiter les possibilités de l’informatique en nuage (cloud computing en anglais).

Ainsi, le géant Siemens a créé Advantage Navigator, une plate-forme virtuelle qui enregistre les informations liées aux consommations d’un ou plusieurs sites, et les incorpore dans des tableaux de bord adaptés aux besoins des métiers concernés par les lots techniques. Les équipes techniques peuvent contrôler le fonctionnement des installations, les ingénieurs observer les consommations, et les responsables de gestion estimer les futures dépenses énergétiques du bâtiment. « Nous sommes en mesure d’agréger ces contenus avec des éléments provenant d’autres sources telles que les agences météo ou les prix des fournisseurs d’énergie, précise Kurt Detavernier, directeur de l’efficacité énergétique de Siemens Building Technologies. Pour les clients qui souhaitent communiquer sur leurs performances énergétiques, nous avons constitué l’offre Green Building Monitor. Des écrans, installés dans l’édifice, diffusent les résultats fournis par Advantage Navigator. »

Réduction des consommations d’énergie

Parallèlement à ces transformations informatiques, Siemens a mis en place un service de conseil en économie d’énergie. Un département spécialisé peut analyser les relevés générés par la plate-forme, et définir un plan d’actions pour réduire les consommations d’un parc immobilier. Schneider Electric a adopté une approche similaire. La société a lancé en 2015 Facility Insights. Cette plate-forme en ligne s’adresse aux exploitants dont les sites possèdent une surface comprise entre 1 000 et 1 500 m². Une passerelle Com’X concentre les données issues des appareils et les transfère par le réseau de téléphonie mobile ou par Internet aux serveurs du groupe. « En général, nous recueillons les signaux de 5 à 10 équipements par bâtiment. Ils représentent la plupart des consommations énergétiques », explique Laurent Petit, directeur de la stratégie services de Schneider Electric. Le client peut aussi recevoir des recommandations pour la performance énergétique.

Autre entreprise importante du secteur, Distech Controls a plutôt œuvré à faciliter la tâche des intégrateurs, les professionnels indépendants qui conçoivent les systèmes GTB. Ses contrôleurs d’appareils de chauffage, de ventilation et de climatisation contiennent des applications préchargées. Grâce à ces séquences enregistrées, il est possible de configurer le fonctionnement de la machine en quelques clics sans taper de code informatique. « Le temps d’intégration et d’implémentation s’en trouve diminué, souligne Mathieu Houle, directeur technique pour l’Europe et l’Afrique de l’entreprise. Nous allons bientôt étendre ce système à nos régulateurs terminaux BACnet/IP (ECY-PTU/TU). Ils pourront alors être configurés depuis un navigateur Web. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X