Régions Puy-de-Dôme

La gendarmerie de Riom se mue en résidence d’habitation

Mots clés : Administrations, banques, bureaux ouverts au public - Sécurité publique

Transformer une ancienne gendarmerie en un immeuble collectif ? C’est possible… l’office public de l’habitat et de l’immobilier social (Ophis) du Puy-de-Dôme vient en effet d’intégrer 14 logements, du T1 au T5, dans un ancien corps de caserne de 1952 à Riom (Puy-de-Dôme). « A quelques pas du centre historique, cette opération est l’occasion de mettre en valeur la richesse du patrimoine bâti des zones résidentielles formant la première couronne », souligne le bailleur social.

Dix-huit mois de travaux ont été nécessaires pour mener à bien ce projet original, piloté par l’architecte Pierre Grosmond (studio Losa). Côté rue, l’ex-gendarmerie ressemble toujours… à une gendarmerie : la façade a été conservée dans le respect de son usage et de son architecture, avec des enduits ocre clair rappelant la teinte d’origine. Idem pour la toiture en ardoise, elle aussi restaurée. Quant au large porche d’accès à la cour de manœuvre, il fait désormais office d’entrée principale.

Six maisons avec jardins privatifs. Le principal changement sur le bâtiment concerne l’ajout de balcons sur la façade ouest. A l’intérieur, les logements – qui disposent tous d’une cave – sont desservis par deux cages d’escalier. Seul un duplex bénéficie d’une entrée individuelle.

Le projet ne s’arrête pas là. A la suite de la démolition des anciens garages, six maisons avec jardins privatifs ont été construites en cœur d’îlot, sur une parcelle attenante de 2 761 m . Elles comprennent cinq T4 et un T5. Les pièces de vie ont été regroupées en rez-de-chaussée. Leur chauffage est assuré par un réseau de chaleur bois alimenté grâce à une chaufferie collective. En parallèle, un jardin commun avec une aire de jeux a été aménagé et 20 places de stationnement, dont six boxs, ont été créées.

L’opération a coûté 2,76 millions d’euros. Baptisée « Le Corail », cette nouvelle offre vient accroître le patrimoine existant de l’Ophis sur la commune de Riom, avec un total de 1 374 logements .

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X