Territoires La Rochelle

La gare va s’ouvrir au sud d’ici à 2020

Mots clés : Gares, aéroports

Le dossier d’aménagement de la gare SNCF de La Rochelle (Charente-Maritime) se précise. « L’ensemble de nos partenaires ont signé le projet. Il ne reste plus que la ratification de la SNCF qui, nous l’espérons, ne devrait plus tarder », se réjouit Jean-François Fountaine, maire de la ville et président de la communauté d’agglomération. Inscrit au contrat de plan Etat-région, ce vaste chantier de plus de 22,5 millions d’euros vise à créer un pôle d’échange multimodal en deux parties. Au nord, les travaux s’orienteront vers la refonte du parvis existant, en le débarrassant de toutes les voitures pour faire place à des modes de déplacements doux. Des aménagements qui entraîneront également une requalification des voiries avoisinantes. « Cette esplanade doit s’ouvrir vers le centre-ville et le vieux port en privilégiant les accès piétons et vélos », insiste Jean-François Fountaine. Ce parvis sera également desservi par les principales lignes du futur réseau de transports en commun, dont la refonte est attendue en septembre 2017. Enfin, une dépose minute, un parking de courte durée ainsi qu’un stationnement de taxis sont prévus.

Un nouveau parvis et une passerelle.

Si au nord, le chantier se borne à une requalification des usages, au sud, c’est un nouveau parvis qui sortira de terre sur des parcelles actuellement délaissées et appartenant à la SNCF. Un parking de courte et longue durée, un stationnement vélo et une halte d’échanges pour cars interurbains et bus urbains verront le jour. Enfin, la création d’une grande passerelle est annoncée. Cette dernière traversera l’ensemble de l’emprise ferroviaire afin de relier les deux parvis, tout en permettant un accès aux différents quais de la gare. Couverte, dotée d’escaliers et d’ascenseurs, elle sera accessible aux piétons, mais également aux cycles, grâce à l’aménagement de rampes a minima. « Elle jouera aussi un rôle urbain, en favorisant les liens entre les quartiers de Tasdon, de Villeneuve-les-Salines et le centre-ville », ajoute Jean-François Fountaine.

Pour permettre la réalisation de ce chantier, les maîtres d’ouvrage – communauté d’agglomération de La Rochelle (passerelle, parvis, gare routière, voies de bus et intermodalité), SNCF Gares & Connexions (parkings commerciaux de courte et longue durées) et SNCF Réseau (accessibilité des quais) – ont retenu en octobre dernier le cabinet Transamo comme assistant à maîtrise d’ouvrage. Installé en Ile-de-France, ce consultant en ingénierie est spécialisé dans l’assistance à la planification, la réalisation et l’exploitation de grands projets de transports publics. La consultation de maîtrise d’œuvre, quant à elle, s’est achevée le 1er avril dernier. Les postulants ont jusqu’à septembre prochain pour remettre leurs esquisses. Le lauréat sera désigné début 2017. Il faudra attendre la fin de l’année prochaine pour que la consultation des entreprises de travaux soit lancée. L’année 2017 sera également consacrée aux différentes études. Le démarrage des travaux est attendu pour 2018. La passerelle sera construite vraisemblablement en 2019 pour une livraison de l’ensemble dans le courant de l’année 2020.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X