Territoires Lyon

La gare de Perrache s’ouvre au sud de la ville

Mots clés : Gares, aéroports

Barrière difficilement franchissable entre le nord et le sud de la Presqu’île lyonnaise, le pôle d’échanges multimodal de Perrache va faire l’objet d’un projet de réaménagement qui débutera en 2017. Moins ambitieux que prévu au départ faute de budget contraint, ce projet comprend notamment le réaménagement de la voûte ouest qui passe sous la gare et le centre d’échanges, la création d’un accès de plain-pied à la gare côté sud, et la réorganisation des accès au métro. Pour améliorer les déplacements des piétons et des cyclistes, la voûte ouest, longue de 300 m, leur sera dédiée. Un apport de lumière naturelle grâce à une percée à ciel ouvert sur 50 m et un nouvel éclairage public conféreront une ambiance plus agréable au lieu. La voie de circulation sera aménagée en piste cyclable double sens avec une voie piétonne latérale. Chacun des usages disposera d’un espace de 4 m de largeur. Autre transformation notable, l’accès à la gare sera facilité côté sud par la création d’une entrée et de nouveaux espaces d’accueil accessibles directement depuis la place des Archives. Les voyageurs n’auront plus besoin de monter puis de redescendre pour accéder aux quais. Une rampe en pente douce desservira les quais principaux par des escaliers et ascenseurs. Parallèlement, l’accès à la partie haute de la gare sera rénové avec des escaliers fixes et un nouvel ascenseur. Enfin, côté sud, il sera désormais possible d’accéder aux transports en commun sans avoir à transiter par la gare. Côté nord, l’accès existant, peu visible, sera réorganisé.

36,2 millions d’euros de travaux en 1re phase.

Piloté par la SPL Confluence, ce projet, qui réunit la Métropole et la Ville de Lyon, la région Auvergne Rhône-Alpes, l’Etat, SNCF Réseau et SNCF Gares & Connexions et le Sytral, nécessitera un budget travaux de 36,2 millions d’euros. L’atelier Ruelle, en charge de la maîtrise d’œuvre des espaces publics, coordonnera cette réalisation qui fera appel au bureau d’études Arep et à l’agence Gautier Conquet pour le réaménagement un centre d’échanges. La livraison de cette 1re phase est attendue pour 2019. Restera à traiter la liaison nord, de la place Carnot jusqu’au centre d’échanges réhabilité. Une 2e phase qui permettra de remettre en valeur le bâtiment historique de la gare de Perrache.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X