Territoires Val-de-Marne

La gare de Nogent-Baltard coiffée d’une Cité d’affaires

Mots clés : Gares, aéroports

Portée par Eiffage Immobilier, la Cité d’affaires Nogent-Baltard, dont la première pierre vient d’être posée, est située sur la gare même du RER A. Ce projet comprend 7 400 m² de bureaux, 142 logements (dont 40 sociaux), 1 150 m² de commerces en rez-de-chaussée, une crèche de 450 m², 1 900 m² d’ateliers pour la RATP et 600 places de stationnement (dont 291 publiques). « A Nogent, c’était le seul lieu recyclable possible pour la création d’un nouveau quartier de ville directement branché sur le RER A », explique le maire (LR) Jacques J. P. Martin.

Création d’un immeuble-pont.

Le Pavillon Baltard, tout proche, donne une dimension historique et culturelle au programme qui a aussi un objectif : la reconquête d’un quartier emblématique. « L’ensemble, harmonieux dans son espace urbain, offre un équilibre entre image et usage, lumière et volume, minéral et végétal », décrit l’architecte Jean-Paul Viguier. Mais la construction d’un tel programme est difficile techniquement. « Cette opération complexe, menée pour partie en superstructure d’une gare RER, a exigé la création d’un immeuble-pont construit en charpente métallique, d’une portée de 24 m, qui enjambe le tunnel de la gare », précise Mathieu Futier, directeur de programmes adjoint chez Eiffage Immobilier Ile-de-France.

« Quartier résidentiel et d’activités, Nogent-Baltard remplit par ailleurs une fonction urbaine de requalification de l’entrée de ville, et de lien entre le bois de Vincennes, le Pavillon Baltard et la Marne », souligne Jacques J. P. Martin. Ce programme joue également un rôle fonctionnel : débloquer l’accès au Pavillon Baltard. Lieu de loisirs, celui-ci ne dispose pas de parkings en propre : le nouveau parc de stationnement sera donc d’un grand secours en soirée. Enfin, grâce au RER A, le projet dispose d’une ouverture sur l’Est et l’Ouest parisiens, notamment Marne-la-Vallée et La Défense, d’où sa mission économique.
Le coût des travaux (entreprise : Eiffage Construction Résidentiel) atteint 60,2 millions d’euros pour un chiffre d’affaires immobilier d’un peu plus de 100 millions. La livraison est prévue au 3e trimestre 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X