Enjeux Logement

La Fnaim rêve de neuf pour l’ancien

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

« On ne peut pas baser la politique du logement seulement sur le neuf, qui représente 1 % des 35 millions de logements du parc français », a lâché Jean-François Buet, président de la fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) en marge du congrès de l’organisation. Et de lancer : « Les politiques doivent aussi se consacrer au patrimoine des Français. » La Fnaim réclame la simplification de l’imposition sur les plus-values, la baisse des droits de mutation à titre onéreux ainsi que le maintien des aides à la rénovation énergétique et du prêt à taux zéro.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X