Actu

La filière sanitaire-chauffage espère redresser la barre en 2016

Mots clés : Chauffage - froid - Concurrence - Distribution

Si le marché semble connaître les frémissements de la reprise au second semestre 2015, les carnets de commandes des négociants en sanitaire-chauffage sont encore loin d’avoir retrouvé leurs niveaux d’avant-crise. Face à une concurrence hétérogène et une clientèle exigeante, la distribution professionnelle doit réinventer son métier sans le dénaturer : capitaliser sur sa valeur ajoutée – la proximité – tout en renforçant l’efficacité et le niveau de ses services, commerciaux comme techniques.

Marquée par une année à deux vitesses, avec un premier semestre en berne (entre- 2 et – 3 %) puis une seconde période de lent retour à l’équilibre, la distribution en sanitaire-chauffage enregistre au global une croissance atone sur 2015 (- 0,2 %).

En ce qui concerne le génie climatique, le taux d’évolution est positif (+ 1,3 %). Principaux moteurs, les chaudières enregistrent un redressement sensible et « passent en positif depuis la mi-2015, après avoir connu douze mois de ventes négatives. L’effet de baisse de prix du fioul aura certainement joué pour inciter au remplacement du parc ancien et obsolète », indique la Fédération française des négociants en appareils...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 416 du 10/03/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X