Régions Ris-Orangis

La FFR abandonne le projet de Grand Stade de rugby

Mots clés : Sport

Dix jours après son élection à la tête de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte a fait voter, le 14 décembre, l’abandon du projet de Grand Stade, comme il s’y était engagé pendant sa campagne.

Cette enceinte de 82 000 places avec toit rétractable, conçue par le cabinet Populous associé à Atelier 2/3/4, devait être construite à Ris-Orangis (Essonne). En juin, la FFR avait signé le contrat de conception-promotion-construction-maintenance

avec le groupement Ibelys (Icade-Besix-Engie). Les études menées depuis 2010 s’élèveraient à 12 millions d’euros. La facture évoluera en fonction de la pénalité financière due par la FFR.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X