Régions Pays de la Loire

La diversité au palmarès des Pyramides 2017

En rassemblant près de 1 000 professionnels, la cérémonie des Pyramides d’argent organisée à Nantes par la FPI des Pays de la Loire avait des airs d’un mini-Mipim. Pour la première fois, la présidente de Nantes Métropole, Johanna Rolland, avait accepté l’invitation. N’hésitant pas à parler d’une nécessaire « densité », l’élue a appelé les promoteurs à résister à une forme de standardisation et à accompagner la métropole vers un retour de « la nature en ville », inflexion majeure de son mandat.

De ce point de vue, les opérations primées étaient en phase avec la politique nantaise, même si d’autres villes étaient concernées, comme Le Mans (prix de la mixité urbaine pour l’Etoile par Bouygues Immobilier et Brunet Architectes) ou La-Roche-sur-Yon (prix bas carbone pour L’Albizia par Duret Promoteur et Artha Architecture). A l’image de ce dernier projet, les aspects environnementaux ont été prépondérants pour le choix des lauréats. Like ! Home à Saint-Herblain (prix RSE, Bouygues Immobilier et PADW) a ainsi séduit le jury pour sa conduite responsable des opérations. Mais surtout, deux bâtiments passifs ont été distingués avec le prix de l’immobilier d’entreprise pour Deltagreen à Saint-Herblain (Galéo et CR&ON Architectes) et celui l’innovation pour Soléo à Carquefou (Vilogia et PADW).

Un grand prix très disputé. Avec cinq nouveaux adhérents en compétition, le prix de la première réalisation a été particulièrement disputé. Le lauréat, le Lillois Tolefi Promotions, fait donc une entrée remarquée sur le marché nantais avec Canopée Bagatelle à Saint-Herblain conçue par Barré-Lambot. Mais c’est surtout le grand prix régional qui aura été particulièrement disputé. Juste récompense au vu de la difficile gestation de l’opération, l’emblématique Ilink sur l’île de Nantes représentera la région pour le prix national. Cet ensemble de 4 bâtiments d’une superficie totale de 22 000 m² est porté par Quartus, Adim, Vinci Immobilier et le bailleur social Harmonie Habitat. Intégrant la maîtrise d’usage, l’opération a été conçue par Explorations Architecture, Block et Guinée-Potin.

Enfin, comme un reflet de la diversité de ce palmarès, c’est une petite opération de 20 logements (Le Clos des Baronnies à Nantes) qui a eu les faveurs du public, récompensant ainsi le groupe Launay et à nouveau PADW, qui décroche trois prix au total.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X