Régions Calais

La digue s’enroche

Mots clés : Ouvrage d'art

Les travaux de reconstruction de la digue de Sangatte, près de Calais (Pas-de-Calais) ont enfin débuté le 27 février. L’ouvrage, qui s’étend sur 1,8 km, avait été fortement endommagé par des intempéries successives, dont la tempête Xaver fin 2013. Ce vaste chantier, confié à Spie Batignolles Nord, vise à reconstruire et allonger la digue de protection sur 2,4 km avec un tracé identique à celui existant, à l’exception de l’effacement d’un point autour d’un blockhaus. La réalisation d’un enrochement recouvrant intégralement l’ancien ouvrage et équipé d’une dalle de circulation technique de 4 m de large va nécessiter 19 millions d’euros, financés par le fonds de prévention Barnier.

« Les 380 000 tonnes de calcaire dur nécessaires vont provenir des trois carrières du bassin de Marquise. Situées dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres, elles vont nous fournir 110 à 120 camions par jour », détaille Éric Lemarié, directeur travaux maritimes et fluviaux de Spie Batignolles Nord. Le chantier comprend aussi le remplacement de 4 000 pieux de bois disposés sur l’estran. Répartis sur 19 rangées, ils visent à limiter l’érosion pour assurer la pérennité du pied de la digue. Les travaux sont prévus pour s’étaler sur dix mois avec un arrêt durant la période estivale.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X