Autres

La dernière-née du fabricant coréen

Hyundai fabrique ses pelles hydrauliques dans une usine installée à Ulsan, en Corée du Sud, à l’intérieur même du plus grand site de construction naval au monde. Autant dire qu’avec une telle infrastructure industrielle, assembler une pelle géante ne soulève pas de grandes difficultés… Et pourtant, étonnamment, Hyundai est entré très récemment sur ce segment de marché en ne lançant sa première pelle de 120 t qu’en 2013. Cette Robex 1200-9 fut présentée lors de la dernière Bauma, à Munich, dûment marquée CE pour une commercialisation en Europe. À noter que cette machine inspirée d’un matériel de terrassement possède deux vérins de flèche en position inversée, comme une pelle minière. Cela permet de disposer de plus de puissance dans la remontée de l’équipement. Ces vérins, comme celui du balancier, sont équipés de vannes de recirculation entre les deux chambres pour économiser de l’énergie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Point fort

Avec sa puissance de 567 kW, cette pelle n’est pas concernée par la réglementation européenne sur la pollution des moteurs diesels. Elle est donc motorisée par un rustique Cummins à la norme Euro 2, identique à ceux que l’on trouve dans les pays émergents, ce qui facilitera la revente de cette machine d’occasion à l’export.

ENCADRE

Caractéristiques

Poids : 118 t
Puissance du moteur : 567 kW
Hydraulique : 2 pompes de 490 l/min
Volume du godet : 6,7 m³
Consommation moyenne : NC

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X