Régions Lyon

La Croix-Rouge rationalise son site de la Chaux

Mots clés : Infrastructure de transports - Produits et matériaux

19 centrales hydroélectriques exploitées par la Compagnie nationale du Rhône en 2016.

104 adhérents en 2017 pour le cluster Indura, spécialisé dans les infrastructures de transport et d’énergie.

9,5 millions d’habitants à l’horizon 2050 en Auvergne Rhône-Alpes.

Source : Insee.

La Croix-Rouge française (CRF) a lancé récemment la construction d’un nouveau bâtiment pour son Ehpad (104 lits) à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, près de Lyon, sur un foncier de 10 ha. Il remplacera, à partir de septembre 2018, les actuels bâtiments de l’Ehpad répartis dans le parc du domaine de la Chaux. « Cette rationalisation répond à une logique industrielle et économique, mais aussi d’offre de soins : les bâtiments étaient vétustes, ne répondaient pas aux exigences modernes de prise en charge des pathologies et n’avaient pas la taille critique pour être maintenus en l’état », explique Bernard Voiseux, directeur général des Massues, centre médico- chirurgical de réadaptation (Lyon 5e ), et pilote de toutes les opérations de regroupement conduites par la CRF dans le Rhône.

Le nouvel Ehpad, réalisé par Bouygues Construction sous maîtrise d’œuvre de SEV Architectures, est conçu de manière à bien s’intégrer dans son environnement. « Nous profitons pleinement de ce parc, explique Renaud Chassagne, architecte, en prévoyant de nombreuses baies, terrasses et autres dégagements. » Les toitures-terrasses végétalisées apporteront une isolation thermique et réduiront le débit de fuite. Des patios intérieurs seront également végétalisés. Enfin, un bardage bois sur certaines parties de la façade doit ajouter à ce confort thermique.

15 % du domaine vendu. Ce projet de 11 M€ est financé par des subventions de l’agence régionale de santé, de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, de la Métropole de Lyon et de la commune de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, par un emprunt auprès de la SCI des Massues et par un apport en fonds propres. Un apport rendu possible par la vente de l’hôpital gériatrique des Charmettes (Lyon 6e ) à Patrimoine Avenue et, le 15 mai, par celle d’un tènement de 2 800 m2 dans la partie sud du domaine de la Chaux, où Linkcity (groupe Bouygues) prévoit de réaliser une maison médicale et une crèche. Un second tènement, au nord, pourrait être vendu pour y faire des logements, pour peu que le PLU soit révisé en ce sens. A terme, la CRF envisage de vendre environ 15 % de ce domaine – qui comporte un château et une chapelle – pour des logements sociaux et en accession à la propriété.

La Chaux compte enfin un établissement de soins de suite, la Pinède (60 lits). Son bâtiment va être démoli, et l’établissement sera transféré, fin 2018, aux Massues. Les activités des Charmettes (84 lits) y auront déjà pris place, au printemps 2018. Ce site constituera alors un hôpital de 430 lits et places, employant quelque 600 professionnels sur 38 000 m2.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X