Territoires Aube

La crise fait encore des victimes

Deux nouvelles illustrations de la crise du bâtiment dans le département de l’Aube. La liquidation judiciaire de Charpentes et Menuiseries JPM, entreprise connue pour la rénovation de maisons à pans de bois, a été prononcée en mai, avec 22 licenciements à la clé. Dans le même temps, la Métallerie Gusiée a annoncé la suppression de 22 emplois sur 45 et le regroupement de ses activités sur un seul site, à Marigny-le-Châtel. Cette PME spécialisée, notamment, dans la serrurerie acier et la fabrication et la pose de menuiseries en aluminium, quitte donc son usine de Romilly-sur-Seine, mise en service en janvier 2011.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X