Dossier

La crise de croissance des énergies renouvelables

Mots clés : Energie renouvelable

Dans un contexte économique défavorable amplifié par le retour en force des énergies fossiles, les fabricants d’équipements ont dû revoir leur stratégie.

Les objectifs en matière de production d’énergie renouvelable au niveau européen demeurent ambitieux. La consommation d’énergie finale provenant de sources renouvelables doit atteindre 20 % en 2020 – contre 9 % actuellement – et 40 % en 2030. Dans les faits, les énergies renouvelables ont connu un sévère ralentissement ces dernières années. Et en particulier le solaire photovoltaïque. En France, le nombre d’emplois dans le secteur a dégringolé de 30 000 en 2011 à environ 12 000 en 2013. Quant au solaire thermique, le marché européen est en baisse pour la troisième année consécutive, avec une chute de 7,1 % en 2014. Le chauffage à granulés de bois vient de subir deux années de baisse dans la plupart des pays européens, jusqu’à -40 % en Autriche pour les chaudières. De même pour l’éolien de 2011 à 2013, qui a cependant marqué un rebond en France l’an dernier.

Fonctions avancées de régulation et de programmation

Plusieurs facteurs expliquent cette morosité. Outre les politiques gouvernementales moins volontaristes,...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 345 du 21/10/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X