Annuel aménagement

LA COURNEUVE DÉPOSE UNE PLAINTE POUR DISCRIMINATIONS URBAINES

Mots clés : Citoyenneté et droits de l'homme

Pour La Courneuve, trop, c’est trop. Le 6 mai 2009, deux ans jour pour jour après l’élection de Nicolas Sarkozy, la municipalité a annoncé qu’une plainte pour discriminations sociales et urbaines allait être déposée auprès de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité). Motif : la « fracture territoriale » qui marque cette commune de la banlieue nord de Paris, considérée comme l’une des moins sûres de France, morcelée par le passage des autoroutes A81 et A86, et lésée depuis 40 ans par les politiques publiques, selon son maire Gilles Poux. C’est la première fois qu’une collectivité saisit la Halde, mais peut-être pas la dernière : la municipalité de La Courneuve a en effet invité 250 villes de plus de 30 000 habitants à faire de même.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X