Régions Nouvelle-Aquitaine

La côte cherche à se protéger de l’érosion

Cet été, le président du conseil d’administration du groupement d’intérêt public (GIP) littoral aquitain Renaud Lagrave a alerté le gouvernement sur la situation des côtes aquitaines. Une nouvelle estimation de l’Observatoire de la côte aquitaine et de l’Office national des forêts (ONF) porte à 5 800 le nombre de bâtiments menacés par l’érosion d’ici à 2050, dont 5 220 déjà protégés. Des chiffres revus à la hausse en raison des fortes tempêtes des hivers 2013 et 2014 : d’ici à 2050, l’érosion des côtes sableuses atteindrait les 50 mètres, contre 27 pour les côtes rocheuses.

Afin de protéger habitations, entreprises et...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5940 du 15/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X