Architecture Technique Réhabilitation

La conversion des Capucins

Mots clés : Manifestations culturelles - Rénovation d'ouvrage

A Brest, les anciens ateliers de la marine se transforment pour abriter des équipements culturels.

Casque bleu, blanc ou jaune… Sur le chantier des Ateliers des Capucins à Brest, le dress code n’a rien à voir avec la coquetterie. C’est un repère indispensable pour que chaque équipe retrouve les siens dans ce bâtiment de 25 000 m2. La réhabilitation de cet ancien atelier de réparation de la Marine nationale s’inscrit dans un projet d’aménagement conduit par Brest Métropole Aménagement (BMA) : la ZAC des Capucins, un plateau de 16 ha accroché à la rive droite de la Penfeld, à l’aplomb de l’arsenal. Cet écoquartier – dont le plan guide a été confié à l’agence Bruno Fortier, en collaboration avec l’Atelier de l’île – associera un pôle de recherche (la Cité internationale), des logements (l’immeuble Cap-Vert) et des services à un équipement culturel (les Ateliers).

Construit au XIXe siècle sur les vestiges d’un couvent du XVIIe, l’édifice carré des Ateliers (160 m de côté) se compose de trois nefs et cinq sheds. Garante de la cohérence architecturale, l’équipe de maîtrise d’œuvre a veillé « à une réinterprétation contemporaine et respectueuse du passé ». Ainsi sheds, verrières et charpentes ont été déposés et remplacés par des éléments réactualisés, intégrés avec soin. Les murs en pierre d’origine supportent la nouvelle charpente et une couverture mixte (bac acier, ardoise et zinc). En façades, les ouvertures ont retrouvé leur trame initiale. « Près de 200 menuiseries ont été reconstituées selon 13 typologies différentes », précisent les architectes. Avec des encadrements en brique et pierre restaurés, des murs traités au badigeon à la chaux et une ligne de redents revalorisée.
La réalisation du macro-lot clos-couvert a été attribuée à Sogea Bretagne, hormis le lot menuiseries (Renouard). La filiale de Vinci a également réalisé les structures intérieures telles que la mezzanine, les locaux de service, la place centrale et la rue suspendue qui irrigue le bâtiment.
Dans l’enveloppe des Ateliers se poursuivent les chantiers des futurs équipements : une médiathèque et son auditorium (atelier Canal), un cinéma multiplexe de 7 salles (en cours de conception), l’espace numérique du Crédit Agricole (Le Village by CA, dont l’aménagement a été conçu par les frères Bouroullec), des espaces dont la destination n’est pas encore définie et… la station de téléphérique urbain réalisée par le groupement Bouygues Construction-BMF. « L’une des complexités du chantier réside dans la concomitance de plusieurs programmes sous trois maîtrises d’ouvrage différentes, confiés à plusieurs maîtrises d’œuvre », remarque Ronan Jouan, responsable d’opérations de BMA. La Ville de Brest est maître d’ouvrage pour les équipements culturels (médiathèque), tandis que la Métropole gère les transports (le téléphérique). BMA opère en qualité d’aménageur de la ZAC et de maître d’ouvrage principal des Ateliers.
« Étant donné l’imbrication des volumes les uns aux autres, une mission complémentaire de vérification de la cohérence structurelle de l’ensemble des programmes a été confiée au bureau d’études Egis », note Sébastien Leray, conducteur de travaux principal pour Sogea Bretagne. L’entreprise a aussi piloté une cellule de synthèse pour gérer les interfaces entre les différents programmes des Ateliers. Autre point délicat pour la maîtrise d’œuvre : la gestion des continuités entre ce clos-couvert et les espaces intérieurs non programmés, susceptibles d’évoluer en fonction de leur destination future… Un jeu savant de poupées russes à suivre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage Ateliers « coque » : Brest Métropole Aménagement. Maîtrise d’œuvre : Agence Bruno Fortier (mandataire), accompagnée de Jean-Thierry Bloch, Fernando Vega-Sanchez et Atelier de l’île. BET structure : Egis. BET Fluides : INEX. OPC : Sofresid Engineering. SPS : TPF-I. Contrôle technique : Socotec. Entreprise: Vinci – Sogea Bretagne BTP, titulaire du macro-lot « structures – couverture ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X