Régions Rennes

La compétence voirie désormais métropolitaine

Dans le cadre de la réforme territoriale et de la métropolisation des agglomérations, les missions d’entretien, de maintenance et d’aménagement des axes routiers, relevant auparavant des communes et du département, sont assurées sur son territoire par Rennes Métropole depuis le 1er janvier 2017. Durant ce premier trimestre, les quatre plates-formes territoriales réparties sur l’ensemble de Rennes Métropole ont pu tester la nouvelle organisation visant à gérer 2 600 km de voies anciennement communales et 500 km de voies ex-départementales (dont 43 km de 2 x 2 voies).

Réaffectation de 331 agents. Ce transfert de compétence s’est également traduit par la réaffectation de 331 agents depuis leur administration d’origine vers la métropole rennaise. A Pacé, la plate-forme nord-ouest a par exemple intégré une quinzaine de nouveaux agents mais aussi du matériel spécifique (saleuse, tractopelle, etc. ). Un service métropolitain de la voirie, composé de services centraux et des quatre plates-formes territoriales, a été créé. Ces dernières assurent les missions de proximité, les services centraux à Rennes coordonnant les actions communes et pluridisciplinaires.

Du côté de l’usager, cette réforme s’est accompagnée d’une nouveauté avec la mise en service d’un guichet numérique. « Les habitants des 43 communes de la métropole peuvent à tout moment signaler des anomalies en remplissant un formulaire en ligne sur le guichet numérique ou en s’adressant à leur commune », se félicite Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole. « Nous avons cinq jours pour répondre à la requête, analyser la demande et proposer une solution », précise Bruno Hédan, responsable de la plate-forme territoriale nord-ouest.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X