Régions Le Creusot-Montceau

La communauté urbaine a des projets pour quatre ans

Mots clés : Entreprise du BTP - Etat et collectivités locales

16 % des entreprises du BTP d’Alsace prévoient une hausse de CA dans les trois mois, et 10 % une diminution.

207 M€ L’investissement du groupe Frey pour restructurer la zone commerciale nord de Strasbourg de 2017 à 2030.

– 2,5 % Baissse des autorisations de construction de locaux non résidentiels dans le Grand Est en un an. Source : Cerc.

Chiffré à 155 millions d’euros jusqu’en 2020, le programme d’investissements de la communauté urbaine Creusot-Montceau (Saône-et-Loire) dresse une longue liste de travaux qui s’enclencheront dès l’année prochaine. « Notre faible endettement autorise le recours à l’emprunt pour enfin relancer le parc d’activités Coriolis et valoriser le foncier dans les centres-villes », expose David Marti, président (PS) de l’intercommunalité.

A la fin octobre, un contrat de promotion immobilière a ainsi été confié au groupe d’ingénierie Nox pour la construction d’un immeuble de bureaux de 1 640 m dans la zone Coriolis, située près de la gare TGV à Montchanin. La SEM patrimoniale Sud Bourgogne s’est associée au sein d’une société civile immobilière (SCI) avec la Caisse des dépôts et le crédit-bailleur régional Batifranc pour concrétiser ce projet de 2,5 millions d’euros HT qui doit démarrer en janvier prochain. Le distributeur Lidl va également déménager à proximité sa plate-forme logistique locale, sur 52 000 m .

Par ailleurs, la communauté urbaine débloque une enveloppe de 5 millions d’euros pour les espaces publics et la viabilisation des terrains, et ce dans la perspective de l’électrification de la voie ferrée Chagny-Nevers – inscrite à l’actuel contrat de plan Etat-région, mais en attente de calendrier – et de son interconnexion avec le réseau TGV.

A Montceau-les-Mines, sur l’ancien site minier des Chavannes, l’engagement confirmé il y a quelques semaines d’ETF (groupe Vinci), d’Eiffage Rail et de TSO d’exploiter pendant au moins cinq ans une halle de maintenance des engins ferroviaires donne le feu vert à la réhabilitation à court terme d’un ancien bâtiment long de 110 m. Maître d’ouvrage, la grappe d’entreprises Mecateamcluster attend par ailleurs le permis de construire d’un centre de formation de 1 300 m . Les deux projets mobilisent 6 millions d’euros HT au total.

Elargir le centre-ville. Site des anciennes usines sidérurgiques du Creusot, les 6 ha non encore urbanisés de la plaine des Riaux ont vocation à élargir le centre-ville en accueillant des activités de services et des logements. Deux projets doivent y démarrer début 2017. La SEM de construction du département de l’Ain dédiera trois bâtiments (3 500 m ) à des services médicaux, avec des logements à l’étage. Quant au constructeur de maisons individuelles ACM Construction, il réalisera sa première opération d’immobilier tertiaire, puis des petits collectifs en accession.

Autre projet, original, d’ACM, Build in my Backyard (Bimby) invite les propriétaires de pavillons bâtis sur de grandes parcelles dans les faubourgs à en céder une partie pour de nouvelles maisons. En attendant de trouver un outil de portage foncier, deux secteurs, la rue Foch, au Creusot, et la commune de Saint-Vallier, servent de test pour identifier les potentiels.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X