Territoires Pays de la Loire

La commande publique régionale à la loupe

Belle initiative que celle de la cellule économique régionale de la construction (Cerc). En plus de ses traditionnels baromètres conjoncturels et de ses études (transition énergétique, emploi et formation, économie circulaire, réseau d’eau potable…), la Cerc a lancé, avec le soutien de la région, un observatoire de la commande publique : « L’objectif est de répertorier les projets envisagés d’ici deux à trois ans afin de donner de la visibilité aux entreprises et leur faciliter l’accès aux marchés public via une veille en amont des appels d’offres », explique son directeur Pierre-Yves Le Foll, qui s’est inspiré de l’outil mis en place fin2010 par la cellule économique de Bretagne (CEB). Concrètement, un questionnaire sur les projets à venir est adressé à 700 organismes publics (Etat, collectivités, offices HLM, hôpitaux, SEM…). Les projets recueillis sont alors publiés quotidiennement sur le site de la Cerc et facilement consultables par les entreprises adhérentes grâce à un moteur de recherche.

Chaque année, les résultats sont consolidés. Le premier bilan pour l’année 2015 recense quelque 1 300 opérations pour 2 milliards d’euros de travaux. « Ce n’est pas encore un recensement exhaustif des projets du territoire, reconnaît Pierre-Yves Le Foll, mais il tend à s’en approcher cette année. » La plupart des grandes collectivités ont répondu à l’enquête même si certaines, comme Nantes Métropole, n’ont pas été en mesure de fournir le détail de leurs investissements. « Les résultats de l’étude sont communiqués aux participants afin de les impliquer davantage et de leur faire partager les enjeux d’une meilleure information auprès des entreprises ligériennes », assure Pierre-Yves Le Foll.

Nantes et le désert ligérien.

Sans surprise, l’étude confirme que les projets se concentrent sur les grandes agglomérations et les axes structurants. Le département de Loire-Atlantique enregistre ainsi 499 opérations –  soit 38 % du total des opérations dans la région Pays de la Loire – pour un montant d’investissement de 862,5 millions d’euros, ce qui correspond à 42 % des montants enregistrés dans la région. De même, les opérations de bâtiment sont les plus nombreuses dans la région : 977 pour un montant de 1,62 milliard d’euros. Pour 55 % des projets, elles concernent l’entretien-rénovation ou la démolition même si ce sont les opérations neuves qui pèsent le plus sur le plan financier. Dans les travaux publics (344 projets pour 307,5 millions d’euros), les voiries et réseaux divers (VRD) concentrent 41 % des opérations enregistrées. Mais, en valeur, ces opérations ne représentent que 22 %.

Les organismes de logement social sont les premiers contributeurs de l’enquête avec 577 projets pour près de 800 millions d’euros. Sur ce marché aussi l’étude fait apparaître un décrochage des territoires ruraux avec 457 millions d’investissement recensés en Loire-Atlantique contre seulement 45 millions dans la Sarthe ou 53 millions en Vendée. Une disparité qui se retrouve jusque dans le montant moyen des opérations avec 1,8 million d’euros en Loire-Atlantique contre 700 000 euros en Vendée.
L’initiative de la cellule économique est d’autant plus salutaire que, pour la troisième année consécutive, les investissements publics diminuent. L’Etat semble avoir pris la mesure du danger. « La commande publique n’est plus une seule affaire de juristes, mais une action politique », a ainsi déclaré le 4 février, à Nantes, le préfet de région Henri-Michel Comet aux premières assises régionales de la commande publique.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X