Construire 4) Aménagement

La combinaison chanvre-lin, un isolant au naturel

Mots clés : Démarche environnementale - Manifestations culturelles - Normalisation - Marquage CE - Produits et matériaux

La maison n’a besoin que de 7 kWh/m²/an, largement sous la norme Passivhaus limitée à 15 kWh/m2/an. Un résultat obtenu grâce à une enveloppe thermiquement performante incluant un isolant biologique à base de chanvre et de lin issus de cultures régionales.

Le contexte

Si l’ossature de l’habitation est 100 % bois, le bâti des dépendances, lui, fait largement appel aux blocs et linteaux béton. L’alternance des matériaux permet de distinguer les parties de bâtiment utilitaires et celles affectées au logement. Les murs de maçonnerie sont plus adaptés à des activités de lavage d’une roulotte hippomobile, de garage auto et d’écurie pour chevaux. Le choix de respecter la norme Passivhaus, la plus exigeante en matière de consommation d’énergie, est encore peu fréquent dans les zones à climat...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5813 du 24/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X