Territoires Nantes

La colocation, un secteur prometteur

Sur le papier, le concept @coloc développé par le promoteur ADI (groupe Aethica) avec le gestionnaire Lefeuvre Immobilier, avait déjà séduit le jury des dernières Pyramides d’argent. Aujourd’hui concrétisés au sein d’un ensemble mixte sur l’île de Nantes conçu par l’architecte Jean-Louis Berthomieu, les quatre logements prototypes (ci-dessus) ont tenu leurs promesses et ouvrent de belles perspectives. « 32 appartements répartis dans quatre opérations dans le centre de Nantes sont en projet, mais nous avons également des pistes à Rennes, Angers et dans l’Est parisien », annonce Patrick Fontaine, président du groupe Aethica.

Sous la marque déposée @coloc, ce concept destiné aux étudiants et aux jeunes actifs est proposé à l’ensemble des promoteurs. Le nantais Boréal s’est déjà montré intéressé. « Le marché de la colocation progresse de 8 % par an et pourrait représenter entre 5 et 10 % du marché dans les zones très tendues », estime Patrick Fontaine, qui tente de convaincre les élus nantais d’intégrer ces appartements dans le quota de logements abordables imposé aux promoteurs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X