Territoires Augustonemetum

La cité gallo-romaine s’invite sur un chantier

Sous maîtrise d’œuvre de Michel Gévaudan, le bailleur social Ophis a transformé d’anciens bureaux de mairie en onze logements locatifs sociaux sur cinq niveaux, au cœur du centre historique de Clermont-Ferrand, pour un coût total de 1,8 million d’euros. Signe particulier de l’opération ? La résidence Les Pascalines est implantée à cheval sur une ancienne muraille gallo-romaine.

Fin des travaux en 2016. Ces vestiges de l’ancienne cité d’Augustonemetum (l’ancien nom de Clermont-Ferrand), visibles de la rue, bénéficient actuellement d’une campagne de restauration pilotée par l’architecte du patrimoine Christian Laporte. Ces travaux de mise en valeur des remparts devraient s’achever début 2016 pour un coût de 342 500 euros, pris en charge par la Ville de Clermont-Ferrand.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X