Régions Cannes

La cité des festivals se prépare à former à l’image

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Efficacité énergétique - Fiscalité - Gestion immobilière - Logement social - Politique du logement - Réglementation thermique et énergétique

102 800 € Coût moyen hors taxes de travaux d’un logement social neuf en Paca.CERC Paca.

11 % des logements neufs autorisés en Paca, sur un an, ont demandé un label de performance énergétique.CERC Paca.

32,5 M€ Promesses de vente en stock dans la plaine du Var.

EP A Eco- Vallée.

ACannes La Bocca (Alpes-Maritimes), le technopôle Bastide Rouge, dédié à l’image et à l’économie créative, prendra forme en 2019. Mandataire de l’équipe de maîtrise d’œuvre choisie ce printemps pour dessiner un campus universitaire en entrée ouest de la ville, l’architecte Christophe Gulizzzi estime avoir une double responsabilité : « Le projet est le point le départ d’une réurbanisation ambitieuse pour la ville. Par ailleurs, nous avons le devoir de produire un outil fonctionnel qui anticipe les pratiques de demain. » L’enjeu est de regrouper dans un seul bâtiment plusieurs fonctions. Car l’ensemble en béton coulé en place de forme carrée (45 m x 42 m x 18 m de haut) abritera une université de 1 000 étudiants, une cité des entreprises et une cafétéria. Le hall de 7 m de haut en sera le centre de gravité. Le cœur d’îlot aménagé comme un jardin de détente sera un autre lieu d’échanges. Avec le parti de ne pas porter ombrage au futur multiplexe Cineum, conçu par Rudy Ricciotti et édifié à côté, Christophe Gulizzi a choisi « un vocabulaire architectural sans gesticulations : nous avons dessiné le vide autour et dans le bâtiment, afin d’offrir une extension spatiale et visuelle de l’espace public attenant. Dehors, l’architecture sobre est apaisante. Dedans, la lumière naturelle est mise en scène et inonde le bâtiment depuis le jardin intérieur ».

Intégré dans un projet global, le futur campus va se développer à côté d’une pépinière d’entreprises installée dans l’ancienne Bastide Rouge réhabilitée. S’y ajouteront des parkings et une résidence étudiante de 145 logements construite par le Crous sur un terrain mis à disposition par la Ville via un bail emphytéotique. Le tout devrait être opérationnel à la rentrée 2019.

Création de nouvelles filières. « Outre le festival du film, Cannes accueille des salons internationaux en lien avec l’image et l’audiovisuel. Nous avons décidé d’en faire une source d’inspiration et d’éducation d’autant que les filières autour de l’image n’existent pas à l’université Nice Côte d’Azur », rappelle Franck Chikli, adjoint au maire délégué au développement économique, à l’emploi, au tourisme et à l’attractivité.

Maîtrise d’ouvrage :Ville de Cannes. Maîtrise d’œuvre : Christophe Gulizzi architecte (mandataire). BET : Adret (fluides), Riviera (structures), Marshall Day Acoustics (acoustique), Burgeap (dépollution), Ingecor (cuisine), Liveo (hydraulique), Tempo consulting (OPC), Solus 3 (équipements numériques), Paul-Pierre Petel (paysagiste). Surface utile : 6 477 m.

Consultation des entreprises : hiver 2017-2018. Démarrage des travaux : juin 2018. Coût : 30,3 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X