Edito

La chasse aux nuages

Au « Moniteur », nous ne pouvions pas imaginer laisser passer l’été sans vous annoncer quelques bonnes nouvelles. Alors voilà, il semblerait qu’un anticyclone s’installe enfin dans le ciel du BTP. Sa taille est encore modeste, rien à voir avec celui venu des Açores, qui chasse au loin les gros nuages sombres plein de pluie et annonce de beaux jours à venir, mais tout de même, Force est de constater que, sous son effet, le ciel s’éclaircit. Jugez plutôt : en juin, le nombre des permis de construire accordés a augmenté de 3,7 % par rapport aux trois mois précédents. Si cette reprise des autorisations à bâtir devait se confirmer à la rentrée, elle pourrait avoir un impact positif sur le stock de logements dont la diminution alarmait récemment les pouvoirs publics et les professionnels de l’immobilier.
Pas si mal, non ? Cependant, comme une hirondelle ne suffit pas à faire le printemps et encore moins l’été, un chiffre ne suffit pas à décréter la reprise tout comme les promesses ne dessinent pas l’avenir. Mais avouez, tout de même, que nous avons connu pire.
Le secteur des TP, très durement atteint par la crise et qui a touché le fond avec un retrait de 11,4 % par rapport au début 2014, envisage désormais une stabilisation en fin d’année, en attendant mieux. Il y a d’autres exemples… En effet, notre petit doigt, qui est plutôt bien informé, nous dit que le secteur du négoce pourrait connaître une sérieuse embellie après 14 mois de baisse chronique. Restons prudents, certes. Mais nous avons trop souffert des dépressions pour ne pas apprécier ce coin d’azur qui éclaire l’été et augure d’un automne pour le moins clément. Vivement la rentrée !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X