Enjeux Profession

La CGPME laisse tomber son G

La Confédération générale des PME devient la Confédération des PME.

A partir du 6 janvier, il faudra effectivement parler, non plus de CGPME, mais de CPME. « L’organisation créée en 1944 se dote d’un nouveau nom plus simple. Et amorce son changement d’identité visuelle avec un nouveau logotype », explique la CPME dans un communiqué. Le syndicat est aujourd’hui présidé par François Asselin, qui dirige une entreprise de bâtiment.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X