Edito

La carte, un atout gagnant

Les partenariats entre le public et le privé, le BTP connaît. Et pas seulement pour financer les grands équipements. Parce que leur activité en dépend, les entreprises privées scrutent en permanence l’action des pouvoirs publics. Il y a la commande de l’Etat et des collectivités, bien évidemment. Mais, au-delà, l’état de santé du bâtiment fluctue au gré des dispositifs fiscaux, des aides à la pierre ou encore des règles de construction et d’urbanisme. Quant à l’activité des travaux publics, elle demeure intimement liée aux capacités de l’investissement des collectivités et aux éventuels grands projets.

L’extrême fébrilité de la filière face aux décisions publiques culmine à l’approche de la présidentielle. Devant le manque d’intérêt des candidats porté au secteur, la FFB considère l’élection comme une « menace ». La FNTP enjoint les présidentiables de signer des engagements en faveur de l’investissement. Les architectes, les artisans, les industriels… tous formulent leurs propositions, voire leurs suppliques. Car, dans cette relation, le public décide, le privé subit. Le partenariat est rarement équilibré.

La profession réunie a su porter 1e projet de carte d’identification du BTP.

C’est pourquoi il est réjouissant, à l’heure du lancement de la carte d’identification professionnelle du BTP, de voir le secteur prendre l’initiative. La profession réunie, des PME aux majors, a su porter ce projet. Parce qu’elles étaient les mieux placées pour riposter aux ravages du travail illégal, les entreprises ont élaboré ce dispositif d’identification des travailleurs en règle et l’ont livré clefs en main – financement compris – au ministère du Travail. Qui a topé. A lui d’assumer désormais sa part du contrat, via des contrôles sur les chantiers. A cette condition près, nul doute que cette idée simple se révélera efficace contre le travail illégal – détaché ou non. Mieux vaut la philosophie des cartes que la comédie de Molière. Imaginé, discuté et peaufiné par les professionnels, ce dispositif est armé pour surmonter les difficultés du terrain. Il y est né.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X