Régions Pays de la Loire

La Caisse des dépôts, financeur toujours décisif

En 2019, les 310 collaborateurs de la direction régionale et de la direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) prendront possession des 7 500 m² de bureaux des immeubles Quatuor 1 et 2, au cœur de Cours Saint-Laud, le nouveau quartier d’affaires d’Angers jouxtant la gare. « Les premiers fonctionnaires se sont installés dans cette ville en 1910. Aujourd’hui, nous représentons 1 500 emplois dans le territoire », a rappelé Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des dépôts lors de la pose de la première pierre, le 17 mars dernier, en compagnie du promoteur Michel Giboire et du maire d’Angers, Christophe Béchu.

Cette implantation dans un quartier d’affaires émergent et plein de promesses illustre bien le lien qu’entretient l’institution avec les territoires. « En 2016 encore, nous avons joué notre rôle contracyclique avec 920 millions d’euros de fonds injectés dans la région », souligne Philippe Lambert, directeur régional de la CDC en Pays de la Loire. Une somme moindre qu’en 2015 où 1,2 milliard d’euros avaient été mobilisés, mais qui reste décisive alors que la commande publique s’effondre. Selon une étude de l’Assemblée des communes de France, elle a chuté dans la région de 32 % sur les cinq dernières années, pour s’établir à 3,8 milliards d’euros en 2016. Cette baisse touche principalement les collectivités (- 37 %) mais aussi les bailleurs sociaux (- 22 % hors Vefa).

Tendance à l’optimisme. Le soutien de la Caisse n’échappe pas lui non plus à cette tendance baissière. Ainsi, en 2016, quelque 660 millions d’euros ont été mobilisés pour financer l’habitat social (5 057 logements neufs et 2 410 logements réhabilités), contre 800 millions en 2015. « En termes d’emplois, ces financements ont permis de générer 18 500 équivalents temps plein dans le bâtiment », commente Philippe Lambert, qui estime que la situation devrait s’améliorer. « Pour l’instant, tous les indicateurs sont au vert. On voit la reprise arriver », affirme le directeur régional de la CDC. De fait, si l’on se fie à l’indicateur avancé que constitue l’ingénierie portée par la sphère publique, en hausse de 11 % en 2015 et de 17 % en 2016, l’activité publique connaît un réel début de reprise que la Caisse compte bien accompagner.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X