Territoires Paris

La Banque de France lance le chantier de Citéco

Le chantier de Citéco, la Cité de l’économie et de la monnaie, mené par la Banque de France, est actuellement en phase d’installation. Les travaux, initialement prévus pour vingt-quatre mois et demi, vont durer quatre mois supplémentaires. La raison : un nécessaire déplombage (peinture, canalisations, toiture), qui reporte la livraison au 1er semestre 2018, et l’ouverture, à la rentrée scolaire suivante. Déjà active sur Internet, Citéco, qui a reçu l’approbation et l’appui du ministère de l’Education nationale, vise à diffuser une culture économique à l’intention des scolaires et du grand public avec un parti pris ludique. Elle attend 130 000 visiteurs par an.

Scénographie réversible.

Citéco sera installée dans l’hôtel Gaillard, un bâtiment néorenaissance du XVIIe arrondissement de Paris, inscrit à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, dû à Victor-Jules Février – qui l’a terminé en 1882 -, acquis par la Banque de France en 1919 et aménagé en succursale dans les années 1920 par Alphonse Defrasse. « C’est un travail patrimonial. On restaure le bâtiment, on y insère une scénographie réversible pour retrouver l’état initial de l’ancien hôtel », explique l’architecte David Jolly (Ateliers Lion Associés). Les adjonctions faites au fil du temps sont supprimées pour révéler l’édifice. La cour est fermée par une verrière où l’on installe un café. Sur le toit, derrière les toitures « troubadour », on dispose une salle d’exposition temporaire prolongée par une terrasse, invisible de l’extérieur. « Le projet atteint 6 000 m², dont deux espaces d’exposition, un café, une bibliothèque, une boutique, des salles d’ateliers pédagogiques et un auditorium de 100 places », précise Patrick Laforest, directeur adjoint de l’immobilier de la Banque de France.

« Le futur parcours permanent est conçu selon six séquences : Echanges, Acteurs, Marchés, Instabilités, Régulations, Trésors. La muséographie recourt à des tons différents pour chaque séquence : le bleu pour les Echanges, le rouge pour les Acteurs, etc. », souligne Gérard Kremer, directeur du projet Citéco. Vidéos et outils interactifs rendent compte des phénomènes et débats économiques. La séquence Trésors propose des éléments numismatiques, billets, machines à fabriquer des billets (assignats en particulier) dans la salle des coffres, lieu protégé par des douves en eau et doté d’un pont roulant qui se rétracte. Outre le parcours économique et monétaire, le visiteur peut aussi se livrer à un parcours architectural. « L’hôtel étant soigneusement restauré, ajoute Gérard Kremer, l’amateur pourra se rendre compte de ce que fut, à la fin du XIXe siècle, l’hôtel néorenaissance d’un banquier, avec son escalier monumental, sa salle de bals et ses cheminées. » Montant de l’investissement : 40 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maître d’ouvrage : Banque de France. Maître d’œuvre et mandataire : Ateliers Lion Associés, avec Eric Pallot (ACMH), Atelier Confino (muséographie). BET : Y Ingénierie, Casso, Impédance (acoustique). Entreprises : CBC (gros œuvre, démolitions), Lefèvre, UTB et Asselin (travaux MH), Eiffage Energie (climatisation).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X