Autres

L’URBANITÉ VUE D’EN HAUT

Si le dessous des villes est déjà largement investi comme espace de transit et de services, le dessus fait également l’objet de nombreuses appropriations. La création de chemins dans les airs est en passe de devenir une utopie concrète, ce que montre ce premier atlas mondial des téléphériques et autres transports urbains à câble. Indéniable support de rêverie, l’ouvrage de l’architecte et urbaniste Jean Robert Mazaud dresse surtout un inventaire géographique de situations spécifiques liées à l’éloignement ou au désordre des villes.

Qu’il s’agisse de la recherche de trajectoires directes, du survol de cités encombrées, du franchissement d’infrastructures routières ou...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 262 du 14/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X