Régions Paris

L’université Paris 3 prendra ses quartiers à Nation en 2019

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - ERP sans hébergement - Marché de l'immobilier - Politique du logement

500 M€ Montant de la dernière émission obligataire verte et responsable lancée par la région, d’une durée de douze ans.

800 Logements locatifs intermédiaires que s’engagent à produire SNI et Grand Paris Aménagement sur 2017-2020.

26 442 Nombre de logements neufs vendus en Ile-de-France en 2016, en hausse de 72 % sur un an.

Source : Adil 75.

Pour une fois, une pose de première pierre correspond au démarrage effectif des travaux. Le 24 février, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, a donné le coup d’envoi au chantier du campus Nation de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, dans le XIIe arrondissement, en présence de nombreux élus et universitaires. Conçu par AECDP (agences Elizabeth et Christian de Portzamparc) (1), le nouveau pôle universitaire accueillera près de 18 000 étudiants à partir de septembre 2019, pour la plupart en provenance du centre Censier, dans le quartier latin, où la présence d’amiante (qui a été confiné) a rendu les travaux de remise aux normes difficiles et coûteux.

D’une surface utile de 25 000 m2 , le campus prend place sur une parcelle d’environ 1,1 ha, bordée par l’avenue de Saint-Mandé et la rue de Picpus. Il s’articule autour de trois immeubles neufs, reliés entre eux par des passerelles, et d’un bâtiment existant de 1 000 m2 à réhabiliter, tous les autres ayant été démolis. Ce morcellement permet d’ouvrir le pôle universitaire sur la ville en ménageant des percées visuelles et en mettant en relation le cœur de l’îlot avec la voirie.

Concertation avec les riverains. Lors de la signature du contrat de maîtrise d’œuvre, en décembre 2014, l’établissement public d’aménagement universitaire de la région Ile-de-France (Epaurif), maître d’ouvrage, avait annoncé une livraison pour l’été 2018. « Nous nous étions fixé des délais très serrés. La décision a été prise de rallonger de six mois la phase travaux pour tenir compte de l’environnement assez contraint du chantier, précise Thierry Duclaux, directeur général de l’Epaurif. L’université a aussi souhaité se donner un peu plus de temps pour bien s’approprier le projet », poursuit-il. En revanche, alors que le projet s’inscrit dans un quartier assez résidentiel, le permis de construire n’a fait l’objet d’aucun recours. Le résultat, selon Thierry Duclaux, « du gros travail mené par l’équipe de l’université Paris 3 et la maîtrise d’œuvre en termes d’information et de concertation avec les riverains ».

L’Epaurif a découpé le chantier en 16 lots, attribuant le marché principal (VRD/gros œuvre/charpente métallique/sol béton ciré, etc. ) à CBC. Le budget de l’opération toutes dépenses confondues s’élève à 135 millions d’euros (hors coût du foncier mais celui-ci a fait l’objet d’un transfert de crédits entre les ministères concernés) financé par l’Etat (113 M€), la région Ile-de-France (20 M€) et la Ville de Paris (2 M€) dans le cadre du contrat de plan 2015-2020.

« Nous avons à cœur d’accompagner ce projet dans le quartier Nation-Picpus, en lien avec le réaménagement de la place de la Nation », a déclaré Catherine Baratti-Elbaz, maire du XIIe arrondissement, qui a aussi insisté « sur la plus grande ouverture possible du campus aux habitants ». Elle a d’ores et déjà été entendue sur ce point : l’université a en effet décidé de rendre la bibliothèque accessible au public.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Avec les BET cotraitants suivants : Igrec Ingénierie (structure-VRD), Ceris Ingénierie (fluides), VS-A (façades), Greenaffair (HQE).
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X