Métier

L’isolation a la fibre du bois

Mots clés : Bois - Produits et matériaux

Pour « verdir » leurs gammes et profiter de la vogue de la construction bois, Isover et Soprema investissent dans les isolants naturels.

Les matériaux biosourcés, c’est-à-dire issus de la biomasse d’origine végétale ou animale, ont le vent en poupe. Au premier chef, la fibre de bois. Deux opérations menées coup sur coup par deux industriels majeurs de l’isolation en témoignent. Fin avril, Isover (filiale de Saint-Gobain) a racheté l’entreprise française Buitex Recyclage et ajouté à son portefeuille sa marque emblématique Isonat d’isolants thermiques, acoustiques et phoniques en fibre de bois. Mi-mai, c’est Soprema qui annonçait la prise de contrôle d’un concurrent d’Isonat, le suisse Pavatex. En procédant à ces acquisitions, Isover et Soprema ont le nez creux. « A l’horizon 2020 [], au-delà des performances pures [des isolants thermiques, NDLR], des nouvelles valeurs [rentreront] dans les attentes, et notamment la valeur verte. Cela se traduit par l’intégration de matériaux renouvelables », constate ainsi la direction générale des entreprises dans sa dernière étude « Technologies clés 2020, préparer l’industrie du futur », publiée le 23 mai.

Si le marché des isolants reste dominé par les laines minérales, les isolants biosourcés, qui concilient performance énergétique et vertu environnementale, commencent à trouver preneurs. Aujourd’hui, la fibre de bois représenterait de 4 à 7 % du marché – encore très majoritaire – de l’isolation par l’intérieur, et 40 à 50 % de celui de l’isolation par l’extérieur, selon Isover. Le rachat d’Isonat par Isover ne doit rien au hasard. Le spécialiste de la laine de verre avait déjà codéveloppé un isolant hybride intégrant de la fibre de bois avec la PME du Rhône en 2009. Du point de vue de Dominica Lizarazu, directrice marketing et développement des produits de l’industriel, « l’isolant en fibre de bois est le seul qui se développe durablement aujourd’hui parmi tous les biosourcés ».

Un maxi-marché.

Un argument que ne reniera pas Soprema. « Notre intérêt pour Pavatex et le bois est clairement lié à la matière première. Aujourd’hui, parmi les biosourcés, la filière du bois est véritablement industrialisée. Nous avons des projets de recherche sur des isolants en lin et en chanvre mais le maxi-marché, c’est la fibre de bois », confirme Rémi Perrin, directeur recherche & développement du groupe. Pour les industriels de l’isolation, tout l’enjeu est de séduire une filière de la construction bois en plein essor. Isover anticipe ainsi une croissance à deux chiffres pour ce marché dans les prochaines années. Après les isolants en laine de verre haute performance et les membranes hygro-régulantes dédiés aux maisons à ossature bois, la filiale de Saint-Gobain lorgne, avec les produits Isonat, les constructeurs, les charpentiers et les couvreurs, des professionnels du bois « très attachés à leur matériau », se persuade Dominica Lizarazu.

Compenser le surcoût.

Comment commercialiser ces produits plus « verts » qui restent plus chers que leurs homologues issus de matières premières minérales ou fossiles ? « L’extrême difficulté des biosourcés aujourd’hui, c’est de rester cantonnés à une niche. Les industriels doivent donc créer une valeur supplémentaire au produit, comme compenser son surcoût par une extension de garantie permise par une meilleure durabilité par rapport aux systèmes traditionnels. Le maître d’ouvrage peut ainsi s’y retrouver sur la maintenance de son bâtiment », explique Rémi Perrin. Au-delà du « simple » potentiel écologique, les performances thermiques et hygrométriques des isolants biosourcés, certifiés par l’Acermi, sont de plus en plus mises en valeur auprès des prescripteurs et des maîtres d’ouvrage. La dernière étude de l’Asiv, le syndicat des industriels du secteur, le prouve : la part des isolants naturels a crû de 40 % en quatre ans.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X