Régions Marseille

L’îlot Smartseille s’offre un réseau de thalassothermie

Smartseille disposera de son réseau d’eau tempérée au printemps. C’était une des conditions pour faire de cet îlot marseillais de 2,7 ha, aménagé par Eiffage au cœur du périmètre Euroméditerranée 2, un écoquartier. Baptisé Massileo par son concepteur Optimal Solutions (filiale de Dalkia, groupe EDF), ce nouveau dispositif doit permettre à Smartseille de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80 % par rapport à l’utilisation d’énergies fossiles. « La boucle de 2,8 km va puiser l’eau de mer à 4 m de profondeur dans le port où un échangeur thermique permet, en fonction des besoins, de récupérer les calories ou les frigories de l’eau pour les distribuer dans le réseau », explique le chef du projet, Charles-Antoine Raclet.

Dispositif étendu à l’Ilot XXL . Cet aménagement permet de produire simultanément 2,6 MW de chaud et 2,3 MW de froid destinés à Smartseille. Mais il est conçu pour produire 17 MW supplémentaires, ce qui devrait lui permettre d’équiper l’autre grand projet d’aménagement d’Euro méditerranée confié à Bouygues, l’Ilot XXL. Quelque 10 millions d’euros ont été investis pour la mise en œuvre de cette première étape de Massileo, dont la moitié a été financée par la Caisse des dépôts via le programme d’investissements d’avenir. Une subvention de 800 000 euros a été également accordée par l’Ademe. A terme, si les objectifs de production sont atteints, 28 millions d’euros seront engagés sur ce projet. Massileo est le deuxième réseau énergétique marseillais utilisant l’eau de mer.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X