Territoires Saint-Etienne

L’îlot Poste Weiss enfin à quai

Après moult péripéties et plusieurs projets avortés, l’aménagement de l’îlot Poste Weiss dans le quartier d’affaires de Châteaucreux à Saint-Etienne (Loire) est en passe de devenir réalité. Le dernier permis de construire a été purgé fin juillet 2014. Les premiers travaux commenceront en fin d’année. Le projet porté par le binôme de promoteurs, Vinci Immobilier et le lyonnais Cardinal, s’inscrit en front de gare, dans la continuité du siège social de Casino. L’agence d’architecture Emmanuel Combarel-Dominique Marrec a su tirer parti de ce terrain de près de 10 000 m2, en pente de 5 %, pour disposer différents bâtiments en façade du parvis de la gare et le long de l’avenue Denfert-Rochereau. A l’Etablissement public d’aménagement de Saint-Etienne (Epase), on souligne que « ce programme immobilier à l’échelle d’une petite pièce urbaine constitue un véritable morceau de ville », avec des commerces et des restaurants, des bureaux et des logements, organisés autour de deux rues intérieures privées.

Porte-à-faux en entrée de site.

Clin d’œil à celui conçu par Manuelle Gautrand pour la Cité administrative, le porte-à-faux qui marque symboliquement l’entrée du site a été maintenu. Deux hôtels de près de 200 chambres feront face à la gare, avec en pied des commerces et des restaurants. D’autres surfaces commerciales borderont l’avenue Denfert-Rochereau : quelque 1 500 m2 au total. 4 300 m2 de bureaux seront construits et un peu moins de 10 000 m2 seront réservés au nouveau siège de la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM), situé jusqu’à présent dans le centre de Saint-Etienne. 75 logements seront édifiés dans cet îlot qui comportera aussi deux niveaux de parking pour tous les usagers du site. Ce projet, dont la livraison est prévue à partir de la fin 2017, représente un investissement global de près de 70 millions d’euros. Une opération significative pour le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, qui confirme selon lui « le regain d’attractivité de la ville auprès des investisseurs ».

Un autre programme tertiaire de 9 000 m2 (20 millions d’euros) vient d’être lancé dans le cadre de la ZAC de Châteaucreux. Il est porté par Cirmad Grand Sud et GFC (groupe Bouygues) avec l’Agence Nicolas Michelin et associés et l’architecte stéphanois Dominique Berger. Le chantier débutera à la fin du premier trimestre 2016 pour une livraison prévue au cours de l’été 2017.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X