Régions Corse

L’île veut un terminal gazier au large pour 2023

La ministre de l’Environnement Ségolène Royal vient de donner le top départ à la procédure de dialogue concurrentiel pour la réalisation et l’exploitation d’une infrastructure d’alimentation de la Corse en gaz naturel. La date limite de réception des offres est fixée au 5 mai. La sélection des candidats aura lieu entre octobre et décembre 2017.

Bastia et Ajaccio reliés par un gazoduc. Une fois le prestataire choisi, le démarrage des travaux est prévu en avril 2018, pour une livraison en 2023. La programmation pluriannuelle de l’énergie de Corse a retenu comme scénario l’implantation d’un terminal flottant de stockage et de regazéification ancré au large de Lucciana (Haute-Corse), et la mise en place d’un gazoduc entre Bastia et Ajaccio.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X