Régions Valenciennes

L’île Folien, un trésor à urbaniser

Une île entre le ciel et l’Escaut… Mais aussi un site clé en termes d’urbanisme, à deux coups de rame du centre de Valenciennes, tout près du complexe de formation des Serres numériques et du nouveau Palais des congrès de l’agglomération. C’est « l’îlot Folien », dont la transformation est engagée sous la houlette d’une SAS cofondée par EDF-Sofilo et Voies navigables de France (VNF), anciens occupants des lieux. VNF doit réinstaller son unité territoriale sur la rive du fleuve, dans un nouveau bâtiment de 1 500 m2 dont la livraison est imminente.

Les autres équipements ont été vidés et seront bientôt démolis. A la place, sur les 5 hectares de l’emprise, seront réalisés environ 400 logements, dont un quart de locatifs sociaux, 11 000 m2 de résidences pour seniors et étudiants, 3 000 m2 de bureaux, 1 800 m2 de commerces et de services. Le programme durera au moins dix ans. Dès ce printemps, Eiffage Promotion lancera la commercialisation d’une tranche de 62 logements (architectes Red Cat, Pangalos/Dugasse/Feldmann et Medusa) et de 13 logements sociaux destinés au bailleur GHI/V2H. Les premiers habitants pourraient prendre pied sur l’île en 2019.

Troisième révolution industrielle. Le schéma directeur est signé de l’architecte-urbaniste Odile Decq. Les constructions et les travaux sur les espaces seront soumis aux préceptes de la troisième révolution industrielle : performances thermiques maximales, usage d’énergie renouvelable (géothermie et hydroélectricité), création de réseaux électriques intelligents, innovation dans les mobilités (auto-partage). La SAS Ilot Folien compte investir quelque 10 millions d’euros dans cette réalisation-vitrine.

A ses côtés, sur le principe du projet urbain partenarial (PUP), la Ville de Valenciennes et l’agglomération aménageront une voirie permettant d’effectuer le tour de l’île et construiront une passerelle pour piétons et cyclistes, usagers privilégiés du futur quartier. Les dépenses (2,3 millions d’euros) seront partagées entre la collectivité et l’opérateur.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X