Réalisation LA BAULE-ESCOUBLAC (Loire-Atlantique)

L’hydraulique a guidé l’aménagement du cimetière

Mots clés : Établissements de culte, funéraire - Funéraire

Le cimetière paysager de La Baule a contribué au sauvetage de beaux arbres et à la gestion de deux zones humides prescrites par l’application de la loi sur l’eau.

Symbole scintillant de la transition vers l’au-delà, le mur en granit doré du Morbihan s’ouvre en un rectangle central pour cadrer la vue sur un chêne.

À l’entrée du cimetière paysager de La Baule (Loire-Atlantique), la préservation de cet arbre donne la clé du chantier engagé en septembre 2016, en vue d’une livraison à la Toussaint 2017 : « Les entreprises se sont adaptées aux arbres », résume David Poissonnet, chargé du suivi de l’opération à la direction des services techniques de la ville. L’exigence s’est manifestée jusque dans l’ancien terrain vague reconverti en parking enherbé sur un dallage en plastique alvéolaire : de nombreux sujets ont sauvé leur écorce, et seuls quelques chênes verts complètent des plantations empruntées à la palette régionale. Armé d’une corde pour optimiser les tracés, le paysagiste Michel Péna a passé une partie des premières semaines de travaux à redessiner la voirie de service qui ceinture le site de 12 ha dans un revêtement en désactivé lié avec du verre pilé, ainsi que le canal qui trace l’axe central. Ici, un tronc noueux ; plus loin, une tige arquée ou les courbures d’une branche horizontale : le paysagiste s’est assuré de la complicité de la nature pour accompagner le dialogue entre les vivants et les morts.

Équilibre entre déblais et remblais

Tapissé de plantes subaquatiques sur ses rives couvertes d’un lit d’ardoise et d’une géonatte, le canal prend naissance derrière le chêne de l’entrée, qui émerge désormais d’un belvédère en...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 403 du 16/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X