Régions Marseille

L’hôtel Richelieu évoque le luxe balnéaire des années 1930

Mots clés : Hôtels et pensions de famille

Le cabinet de l’architecte marseillais Yvann Pluskwa vient d’être sélectionné pour la réhabilitation de l’hôtel Richelieu et du restaurant attenant, l’Eden Roc, à deux pas de la plage des Catalans à Marseille. Encore en activité, l’établissement de 23 chambres vient d’être racheté par Frédéric Biousse et Guillaume Foucher qui sont en phase d’avant- permis de construire. L’objectif est de repenser le bâtiment en évoquant l’ambiance balnéaire des années 1930, avec un standing hôtelier 4 étoiles. Le nombre de chambres va être réduit à 17, et un ensemble spa-hammam doit être créé.

Poudre de marbre blanc. « Sur ce site de 1 000 m2, entre l’hôtel et le restaurant, les contraintes reposent sur la proximité du domaine public maritime et la forte exposition aux embruns. D’où la nécessité d’enduire le stuc de poudre de marbre blanc et d’apposer un thermolaquage de classe 5, tels ceux utilisés sur les plates-formes offshore pour résister aux sels marins. L’idée phare est de travailler sur les contrastes entre noir et blanc, éclairages directs et tamisés », développe Yvann Pluskwa. Un projet en cohérence avec le parcours de l’architecte qui avait étudié le littoral marseillais et le balnéaire pour son diplôme en 2006. Les travaux d’une durée de huit mois et demi, pour un coût de 2,2 M€, devraient débuter en août.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X