Enjeux Afrique du Sud

L’hôtel qui a un grain

Construit en 1924 et fermé en 2001, le monumental silo à grain du Cap – plus haut immeuble d’Afrique subsaharienne à l’époque de son inauguration – a été reconverti par l’agence londonienne Heatherwick Studio. Il abrite déjà, dans sa partie haute, un hôtel de très grand luxe et recevra à terme un musée. L’hôtel Silo, c’est son nom, occupe six niveaux au-dessus de ce qui doit devenir, fin 2017, le musée Jochen-Zeitz d’art contemporain africain, du nom du collectionneur qui l’a fondé. Changement le plus visible dans l’apparence de l’édifice, les vastes baies vitrées ouvertes sur le panorama, savamment réticulées et gonflées à l’image des voiles d’un vaisseau cinglant vers d’autres horizons…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X