Edito

L’honneur est sauf

Ça y est ! Ils l’ont fait. Depuis le 1er janvier, le Royaume-Uni a rendu obligatoire le recours au BIM de niveau 2, c’est-à-dire à une maquette numérique collaborative, pour la commande publique gouvernementale, en particulier l’éducation et la santé. Le Royaume-Uni serait-il donc devenu en quelques années le royaume du BIM ? Avec des acteurs formés,...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 348 du 12/02/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X