Etat et collectivités

L’homme de tous les réseaux

Mots clés : Travaux publics

Entrepreneur dans les travaux publics, Raymond Armange est entré en politique à la faveur de rencontres humaines.

Même si son père, agriculteur, a travaillé un temps comme ouvrier dans les travaux publics, Raymond Armange n’était pas destiné à suivre ses traces et encore moins à devenir entrepreneur. Entré comme comptable juste après son service militaire à la SMPT, une petite entreprise de travaux publics à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), il gagne rapidement la confiance et l’estime du patron, Silvio Borgo.

Au fil des années, ce personnage singulier, ancien résistant et chauffeur du général de Gaulle à la Libération, lui fait découvrir les chantiers et tous les postes clés de l’entreprise avec l’objectif d’en faire son successeur. En octobre 2001, la transition est effective. Sans capital mais soutenu par trois banques, Raymond Armange rachète l’entreprise et la développe pour atteindre 8,5 M€ de chiffres d’affaires avec 88 salariés répartis entre Saint-Malo, Rennes, Vitré (Ille-et-Vilaine) et Vannes (Morbihan).

Mandats locaux. En dehors de l’entreprise, Raymond Armange met la même énergie...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5936 du 25/08/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X