Actualité Aisne

L’Habitat Saint-Quentinois en conception-construction

Pour doubler les mises en chantier, l’Habitat Saint-Quentinois aime la conception-réalisation. « S’il a fallu de longs mois pour monter la première affaire suite à l’appel à projets du ministère, sa labellisation CQFD (coût, qualité, fiabilité, délais) a récompensé nos efforts », expose le directeur Robert Renard. Il ajoute : « Nous avons appris à caler un cahier des charges précis sur le confort, la surface, les charges, l’entretien facile, les matériaux durables. La coconception avec la maîtrise d’œuvre est efficace, surtout pour les gros projets. »

Eviter les surcoûts

La première opération CQFD associe Sogea et Gallois-Dudsik et Ass. Avec les modules préfabriqués et les escaliers extérieurs de leur « logipass », ils ont achevé en 28 mois les 58 logements d’un faubourg Anru pour 1 300 euros/m² en RT 2005. Ils affinent le système sur une opération à Reims où tout est prévu, écrit, daté, lot par lot, et accessible aux sous-traitants.
En parallèle, un CQFD permet à Norpac et Borderioux de sortir 63 logements, certifiés BBC Effinergie, à 1 389 euros/m². Le système Innovpac de Bouygues Construction implique une préparation fine et un planning optimisé pour limiter l’intervention d’un corps d’état à un seul passage par logement. « L’objectif ? Livrer sans réserve », expose Rémi Ronsin, responsable de Quille Picardie en charge de la troisième conception-réalisation du bailleur social. Avec Bureau 112 en conception et MMS en suivi du chantier, il bâtit 64 logements BBC Effinergie dans le quartier de Remicourt. « Le groupement entreprise-architecte-industriel permet d’éviter les surcoûts », conclut Robert Renard.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X