Enjeux SPÉCIAL MARCHÉS PUBLICS

L’Etat peut mieux faire

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

La Direction de l’immobilier de l’Etat, qui lutte contre l’émiettement, doit redoubler d’efforts, selon un rapport sénatorial.

Si jeune et déjà si perfectible. La Direction de l’immobilier de l’Etat (DIE), créée en septembre dernier, est au cœur d’un rapport publié fin mai par le sénateur Thierry Carcenac (PS) et l’ex-sénateur Michel Bouvard (LR) fin mai. Rappelons que cette direction est chargée du pilotage stratégique de près de 100 millions de m² détenus par l’Etat. Placée sous l’autorité de la Direction générale des finances publiques, elle conçoit la stratégie nationale du parc immobilier de l’Etat et veille à sa bonne mise en œuvre par les occupants qui conservent certaines compétences immobilières.

« La DIE est à la manœuvre pour tous les actes d’acquisition, de prise à bail ou de cession [une fois qu’un ministère a décidé de l’inutilité d’un bien, NDLR] », détaille Nathalie Morin, sa directrice. Mais, pour les sénateurs, la DIE pourrait être plus efficace si elle était l’« unique responsable des décisions de cession ». En matière de gestion, la DIE « travaille avec les directions immobilières des ministères et avec leurs relais locaux, qui conservent un certain nombre de prérogatives, comme le property management et le...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5926 du 16/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X