Génie Climatique / Sanitaire

L’étanchéité à l’air, partie intégrante du travail du chauffagiste

Mots clés : Etanchéité - Métier de la construction - Travail

Lors de l’installation, le chauffagiste participe à la qualité de l’étanchéité de l’air du bâtiment choisissant avec soin les équipements et la fumisterie.

Dans le neuf, la RT 2012 exige l’étanchéité à l’air du bâti, avec, pour les maisons individuelles, une perméabilité maximale de 0,60 m3/h de fuite (1 m3 en collectif) par m2 de parois froides, sous une dépression de 4 Pa. L’implication des différents corps d’état est nécessaire, dont celle du chauffagiste. La tuyauterie est responsable de 7 % des fuites d’un bâtiment classique, selon le Centre d’études techniques de l’équipement de Lyon.

Pour l’installateur, cela se traduit par la mise en œuvre d’une chaudière dite à configuration étanche ou à arrivée d’air spécifique, qui puise l’air à l’extérieur, et par le fait de veiller à l’étanchéité des passages de conduits. Ces travaux sont encadrés par les normes DTU 24.1 (fumisterie) et 24.2 (âtrerie).
Les fabricants de...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5847 du 18/12/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X